Méthodes naturelles : faire mentir les préjugés 1/5

30 août 2016

Ces méthodes vous intéressent ? Petite mise au point et petite réflexion avant d’abandonner sa contraception, afin de ne pas avoir à accueillir une grossesse que le couple n’aurait pas désirée ...

Car au delà de la volonté de se passer d’hormone, c’est bien un art de vivre son corps et sa sexualité que le couple devra appréhender de façon nouvelle …

Avertissement : cette méthode n’est pas un moyen de contraception hormonal et ne protège en aucun cas des infections sexuellement transmissibles.

Dénigrées depuis l’arrivée de la pilule, les méthodes naturelles suscitent aujourd’hui un intérêt nouveau en proposant une alternative aux méthodes de contraceptions hormonales.

Et si cet intérêt nouveau était une tentative de réponse à une question intuitive que se poserait la femme :

« Comment vivre avec mon corps de femme, ses désirs de femme amoureuse et ses désirs maternels, quand celui-ci me rappelle chaque mois que je peux devenir mère…
Cela sans prendre la pilule, sans vivre une nouvelle grossesse, et dans une sexualité épanouie et partagée avec mon compagnon ? 
 »

A suivre….

Hélène Dumont, Conseillère conjugale et familiale