Un père de famille, médecin, béatifié

30 mars 2019

La béatification, de Mariano Mullerat i Soldevila (1897-1936) père de famille et médecin, qui s’est occupé des souffrances physiques et morales des frères, a eu lieu samedi 23 mars 2019 à Tarragone en Espagne.

Mariano Mullerat i Soldevila (1897-1936), époux, père de famille, médecin, journaliste et maire, en Catalogne, n’a jamais caché sa foi.

Engagé, aussi, en paroisse, il a été martyrisé en haine de sa foi catholique, pendant la guerre civile espagnole en 1936, à l’âge de 39 ans.

Il a été béatifié le 23 mars 2019.

Lors de la messe de béatification, le Cardinal Becciu dira de lui : « étudiant modèle, époux et père de famille exemplaire, engagé dans la vie sociale et politique pour diffuser avec courage un humanisme chrétien… un croyant qui prit au sérieux son baptême . Le bienheureux Mariano, dès les premières années de son existence, comprit cette vérité : que l’amour consiste à se donner soi-même… On reste touché par l’intensité de l’amour démontré par le nouveau bienheureux, qui atteint un sommet dans le geste héroïque de pardonner à ses bourreaux et, même de s’incliner pour soigner la blessure de l’un d’eux. A la violence, il répondit par le pardon ; à la haine, il répondit par la charité. »

« Il a témoigné à travers sa vie et son martyre de l’importance de la charité et du pardon. Qu’il intercède pour nous et nous aide à parcourir les voies de l’amour et de la fraternité, malgré les difficultés et les tribulations », a affirmé l’évêque de Rome à son égard.

La béatification de Mariano Mullerat, a conclu le cardinal, « ne doit pas que susciter en nous un simple sentiment d’admiration. Il ne s’agit pas en effet d’un simple héros ou d’un personnage d’une époque lointaine. Sa parole et ses gestes nous parlent et nous poussent à nous configurer toujours plus pleinement au Christ… à ne pas nous laisser vaincre par le découragement et à éviter l’inertie ».